Reconversion dans le numérique
Bordeaux, ville numérique

Salon Profession’L Bordeaux: reconversion dans le numérique

Le salon Profession’L de Bordeaux 2019 m’a particulièrement reboosté ! Non pas que j’envisage une reconversion, mais j’y suis allée pour rencontrer des personnes inspirantes, porteuses d’un message pour me redonner un élan et apprendre aussi sur ma personne.

Les intervenantes professionnelles avaient à cœur de transmettre leurs expériences et leurs savoirs, et je les en remercie encore. C’est grâce à une équipe de choc que tout cela a pu être possible ! Donc merci à toutes ces femmes qui ont organisé ce salon et à celles qui ont donné de leur temps pour être présentes pendant ces deux journées à l’Hôtel de Ville de Bordeaux.

La reconversion dans le numérique est le sujet qui a été abordé lors d’une table ronde le jeudi 4 avril dans la salle du conseil municipal. Marie-Laure Hubert-Nasser directrice de la communication à la Mairie de Bordeaux a accueilli les quatre intervenants suivants:

Pauline Butor, responsable de YouTube & Vidéo pour la France, présidente de Women@ Google France. Matthieu Chéreau, co-fondateur de joinsafari.co et auteur de « Préparons nos enfants à demain ». Jacques Froissant, CEO de Altaïde, cabinet de recrutement dans le digital.
Et pour finir, Nelly Moffett fondatrice de l’association Taal Project, facilitateur d’accès à l’éducation technologique des hommes et des femmes.

Reconversion dans le numérique: une histoire d’égalité des genres

S’il y a bien une chose que j’ai compris, à force de participer à des évènements numériques sur Bordeaux ou par la lecture d’articles, les femmes en France n’osent pas envisager une reconversion dans les métiers du numérique. J’avais d’ailleurs déjà évoqué ce sujet dans un précédent article sur les Femmes et le Numérique.

Ce n’est pas une légende, malheureusement c’est la réalité. Alors, qu’est-ce qui nous fait autant peur ? Quelles sont les raisons pour lesquelles nous fuyons cette voie sans même s’y intéresser un minimum ?

Souvent les réponses se cachent dans nos peurs, nos croyances limitantes comme diraient les coachs en développement personnel. Ces blocages apparaissent dès l’enfance et se prolongent à l’âge adulte. Parce que la femme n’ose pas prendre sa place dans un domaine d’activité qui est exclusivement destiné aux hommes. Mesdames, enlevez-vous ça de la tête s’il vous plaît ! Les mentalités évoluent, la société évolue et nous devons en faire de même ! Osez dépasser vos craintes et vos doutes, le cerveau humain est fait pour accepter le changement et la curiosité.

Penser à une reconversion dans le numérique, oui tout le monde peut s’y initier et s’y former. Mais pour y parvenir, encore faut-il être curieuse … Jacques Froissant de Altaïde a souligné l’importance de s’ouvrir à l’inconnu, de développer sa curiosité avant de foncer dans une quelconque reconversion professionnelle. Pôle Emploi par exemple, propose des stages en immersion professionnelle de 3 semaines pour les personnes en reconversion. Vous pourriez en profiter pour découvrir le métier de développeur web, ou data scientist, ou pourquoi pas ingénieur informatique dans une SSII ?

Retours d’expériences des intervenants professionnels de la table ronde

Les intervenants de cette table ronde ont été très généreux et ont envoyé à tout le public des ondes positives et de vifs conseils notamment grâce à leurs parcours de vie.
Pauline Butor nous expliquait que chez Google France les leaders comme elle, donnent de leur temps et s’investissent dans d’autres projets en parallèle de leur job. Pauline a choisi de fédérer une équipe féminine pour susciter la curiosité et l’envie chez les jeunes filles et jeunes femmes, de se former aux métiers du numérique, en allant directement les chercher dans leurs zones de confort.

Matthieu Chéreau lui s’est fait sa place naturellement, en se trouvant là au bon moment. Comme il disait il a un peu défoncé les portes ! Enfin certaines pas toutes, car parfois il n’est pas judicieux de se présenter dans toutes les entreprises. Mais il a osé lui ! Matthieu a travaillé en tant que community manager sans le savoir car quand il a commencé dans le numérique, ce métier n’existait pas encore.

Jacques Froissant c’est une reconversion professionnelle à laquelle il ne s’attendait pas ! Diplômé d’un Master en œnologie à l’Université de Bordeaux, Jacques a débuté en tant que Chef de Produit Vins / Acheteur pour le groupe Auchan. Il ressentait déjà en lui des capacités en coaching notamment dans sa façon de communiquer avec son équipe. Et puis il est tombé dans la marmite très vite après en prenant le siège de la direction régionale d’un cabinet de recrutement en 1990. De fil en aiguille, et avec confiance et conviction, il a accumulé les expériences dans le recrutement et dans les RH pour être aujourd’hui CEO de Altaïde.

Blockchain, la nouvelle tech pour son business

Quant à l’intervention de Nelly Moffett, alors là c’est elle qui a complètement capté mon attention et je pense que je n’étais pas la seule dans la salle ! S’il y a bien un exemple à donner pour résumer cet article sur le sujet du numérique pour tous, c’est bien de Nelly dont il fallait que je vous parle !

Mexicaine d’origine, après avoir été diplômée d’un Bachelor en Affaires Étrangères à Mexico, Nelly arrive en France sans connaître un seul mot de français, ni personne. Elle a suivi un Master à l’Université d’Avignon en Management & Finance Internationale en 2013. Dans le cadre de son Master, Nelly a travaillé dans le e-commerce.

À fond dans son parcours management et commerce international, Nelly a commencé à s’intéresser aux métiers du numérique, et notamment à la technologie Blockchain, que très récemment. Curieuse et fonceuse, elle a suivi une formation à distance de l’Université de Harvard sur la science informatique pour le business, et également une formation Linux sur la Blockchain.

Aujourd’hui Nelly est présidente de l’association TAAL Project située à Lyon, qui dispense gratuitement des cours sur la blockchain tout en incitant les femmes à s’intéresser aux nouveaux métiers émergents autour de cette nouvelle technologie.

Vous voyez, nous sommes toutes des Nelly ! Si vous êtes curieuses et ambitieuses rien n’est impossible, tout est dans le mental et l’envie.

J’espère que mon article vous fera ressentir un regain de motivation pour prendre la décision de franchir le cap et laisser vos craintes au placard concernant le numérique 🙂

You may also like...

1 Comment

  1. […] Autour de cette table, les invitées ont discuté de ce sujet d’actualité qui touche de près les femmes africaines ou pas d’ailleurs. Rappelez-vous j’avais rédigé un article la semaine dernière sur une table ronde en rapport avec le même sujet lors du Salon Profession’L de Bordeaux. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *