Numérique à Bordeaux, on en parle avec Cogitons Bdx

numérique-cogitons-bordeaux-commundeclic

Jeudi 12 octobre 2017 avait lieu l’évènement Cogitons Bordeaux organisé par l’association Bordeaux Métropole des Quartiers – BMQ 2020.

Ce rassemblement a permis à 200 personnes de se réunir dans les salles de l’école Digital Campus dans le quartier Bassins à Flots, afin d’échanger et de réfléchir ensemble autour de 12 thèmes. Entre autres:

  • Tous à vélo à Bordeaux, tous dans les bouchons en périphérie;
  • Engagement jeunesse;
  • Bordeaux, métropole en surchauffe ou encore;
  • Le numérique à Bordeaux, mythe ou réalité ?

Car c’est bien de cela dont il s’agit à travers BMQ 2020, c’est donner la parole aux habitants de Bordeaux et de sa métropole pour agir demain.

Le numérique à Bordeaux, mythe ou réalité ?

Numérique-Cogitons-Bordeaux

Je parlerai de cet atelier dans mon article aujourd’hui car j’y ai participé en tant que community manager #cogitonsbdx 🙂

Ce soir là, nous sommes en petit comité sur cet atelier d’1h30 à l’ambiance très studieuse, car oui le numérique passionne et confronte à la fois les citoyens concernés mais aussi ceux qui ne le sont pas.

D’ailleurs ce qui était intéressant de constater, c’est que différentes générations participaient au débat ! Oui, c’est toujours enrichissant de discuter du numérique entre Digital Native et seniors car on pense et on réfléchit différemment face au numérique et aux réels besoins qu’on lui trouve dans une société de plus en plus connectée.

Voici quelques interrogations posées par les participants:

  • Quel est l’intérêt de publier sur les réseaux sociaux ?
  • Le numérique: pour quoi faire ?
  • Peut-on s’en passer ?
  • Quel recul a t-on sur les nouveaux outils numériques ?
  • Comment Bordeaux règle t-elle l’évolution des services ainsi que l’impossibilité pour certaines personnes d’être informées par Internet ?

numérique-cogitons-bordeaux-commundeclic

L’opposition générationnelle, voilà ce que je peux retenir de ce débat!

Voici les différentes réflexions qui ont animé cet atelier:

Il est clair que pour les seniors les citoyens doivent prendre du recul sur les automatismes que provoquent les réseaux sociaux. Il faut clairement réfléchir en quoi ces outils numériques peuvent-ils être une valeur ajoutée à notre vie professionnelle ou personnelle.

Pourquoi je dois utiliser les réseaux sociaux pour partager telle ou telle information ?

On devrait se remettre en question sur l’apport de ces outils et se demander ce que devient notre information.

Les informations qu’on partage sur les réseaux sociaux ont des notions différentes pour chacun d’entre nous, nous devrions analyser et dissocier le vrai du faux. Au final, est-ce que trop d’informations tuent l’information ?

Instantanéité vs Qualité

« La diversité des opinions est grande car le numérique ouvre les possibilités d’expressions »

Comment Bordeaux règle t-elle l’évolution des services et l’impossibilité pour certaines personnes d’être informées par Internet ?

Voilà la question qui pour moi ouvrira un axe d’amélioration pour notre chère métropole. D’ici 2020 et même plus, comment et quand tous les citoyens de la métropole auront accès à Internet de manière fluide?

Parce que faire évoluer la technologie c’est bien, mais permettre à un plus grand nombre d’y avoir accès et d’être accompagné sur les diverses plateformes c’est mieux !

Prenons l’exemple d’ Emploi Store de Pôle Emploi. Que pensez-vous franchement de cette nouvelle plateforme ?

Est-ce que d’après vous tous les demandeurs d’emploi y ont accès ? Sommes-nous tous égaux face à l’apprentissage de ces outils ?

Un demandeur d’emploi ne serait-il pas perdu dans tout ce flux d’informations, alors que sa priorité est de trouver un emploi au plus vite ?

Ergonomie, accès, qualité des services numériques de la ville et de l’État plus généralement seraient certainement les sujets les plus importants à redéfinir car ces outils ne s’adaptent pas aujourd’hui à tous.

Il serait bien de régler le problème de fond avant d’apporter des technologies trop complexes pour certains. En tout premier lieu, il est clair que l’accompagnement des personnes sur ces nouveaux outils doit être privilégié. Nous ne sommes pas tous agiles en ce qui concerne Internet globalement.

numérique-cogitons-bordeaux-commundeclic

Le numérique recrée t-il le lien social ?

Oui, nous sommes des humains avant tout. Là pour le coup tous les participants étaient d’accord et ont constaté que dans les territoires de la métropole bordelaise, il y a un phénomène de proximité et d’entraide entre les habitants pour pouvoir être plus aguerris face à la montée en flèche des dernières technologies.

Numérique-cogitons-bordeaux-commundeclic

« Finalement le numérique fédère les citoyens »

Aujourd’hui nous avons un nombre croissant d’espaces de co-working par exemple dans lesquels les travailleurs indépendants et également les salariés en télé-travail peuvent se retrouver, partager des compétences et se donner un coup de pouce.

«  Le numérique n’est pas un lien anti-social bien au contraire »

Nous sommes tous impactés de près ou de loin par le numérique, mais ensemble nous pouvons trouver des solutions et avancer pour mieux comprendre les enjeux.

Numérique-cogitons-bordeaux-commundeclic

«  Nous pensons collaboratif, nous avons besoin de nous retrouver c’est humain »

Pour finir, et je vous laisserai en suspens avec cette dernière question pour vous faire réagir:

Est-ce que d’après vous Bordeaux est une ville intelligente ? #smartcity

Sur ce je vous souhaite un agréable week-end  🙂

Julie

numérique-cogitons-bordeaux-commundeclic

numérique-cogitons-bordeaux-commundeclic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *