Bien choisir ses mots-clés
Conseils d'une rédactrice web

Les mots-clés en rédaction de contenu web

Vous êtes prêts à rédiger votre prochain contenu éditorial sur votre site ou sur votre blog ou bien à le faire rédiger par un rédacteur ou une rédactrice web ?
Super, vous êtes conscients du potentiel des mots sur le référencement naturel de votre site! Justement ces mots méritent réflexion dans votre stratégie de contenu éditorial car ce sont eux qui permettront une bonne visibilité sur les pages de résultats Google.

Pourquoi préparer sa liste de mots-clés?

Vous n’y avez peut-être pas pensé plus tôt pendant le briefing avec votre équipe éditoriale, mais il est primordial dans une stratégie de contenu de penser aux mots-clés et au champ lexical de votre texte. En effet, les utilisateurs tapent des mots, ou une suite de mots, voire des questions dans la barre de recherche de Google and Co. C’est dans votre intérêt de paraître parmi les premiers résultats de recherche? Oui? Bien! Alors pensez à ces termes de recherche que vos futurs clients envisageraient de taper sur leur clavier.

Vous n’en avez aucune idée? Ah bon? Non, je ne vous crois pas. Pourquoi? Car si vous connaissez bien votre marché et vos cibles potentielles vous pouvez dégager pas mal de mots et bien plus que ce que vous pensez!

N’hésitez pas à les écrire sur du papier ou dans un tableur Excel si vous avez besoin de les lire, de les relire, de les étudier, de les confronter, de les associer, d’en ajouter ou d’en supprimer.

Les différentes étapes de la recherche de mots-clés

Quand j’ai un brief clair et complet, je sais sur quels mots m’appuyer et donc pas besoin de recherche. Sinon je pars à la recherche des mots-clés qui vont m’aider à rédiger le contenu de mon article.

Je pars donc sur l’exemple de cet article qui parle de l’importance des mots-clés, je peux enregistrer:

  • mots-clés
  • mot-clé
  • termes de recherche
  • requêtes Google
  • référencement SEO
  • article de blog
  • rédaction web
  • blog
  • site web
  • stratégie éditoriale
  • stratégie de contenu

Voilà tous ceux auxquels j’ai pensé ! 11 mots ou suite de mots. Je n’ai peut-être pas l’intention de tous les utiliser, j’en prendrai peut-être que 3 dans ma liste! En tout cas il est important d’en garder un seul en tête de liste. Celui qui synthétisera le mieux votre article et avec lequel vous aurez facilité à dérouler votre texte grâce à un panel de synonymes ou autres termes de recherche autour du même sujet.

Ensuite pour vérifier si ces termes sont efficaces pour le bon référencement de mon contenu, je les tape tout simplement dans la barre de recherche Google pour voir les résultats qui apparaissent.

Si je constate que certains mots font bien référence au sujet dont je parle, alors je les valide. Si au contraire, ça tombe carrément dans le hors-sujet je m’en sépare.

Pour aller plus loin dans ma démarche (sinon ça serait trop facile) je consulte les outils gratuits en ligne pour connaître mes concurrents sur ces mots-clés, les classements dans les résultats ou encore le CPC (coût par clic). Le CPC concerne davantage Google Ads, mais je m’en sers comme indicateur pour voir si tel ou tel mot est plus concurrentiel. Plus l’enchère sur le CPC est élevé et plus il est concurrentiel. Si je sais que je rédige un contenu web pour un secteur de niche, je ne vais pas taper large dans mes choix de requêtes, mais je vais cibler au maximum pour que les bonnes cibles soient atteintes.

Quelques erreurs à ne pas commettre

Rédiger pour le web avec les bons mots clés

Avant toute chose, il est important de savoir à qui on veut s’adresser.

Si vos clients sont des professionnels et que vous voulez leur délivrer un message, assurez-vous que votre contenu les concernent. Les clients professionnels ne recherchent pas les mêmes produits ou services que les clients particuliers, donc il est logique de construire sa liste de mots-clés en fonction de ce paramètre.

Aussi, suivant votre secteur d’activité il est préférable de choisir certains mots plus que d’autres. Si vous tenez une épicerie générale cela serait incohérent de placer dans votre liste le mot: cave à vins. C’est un exemple. Vous ne visez pas les passionnés de vins, si? À moins que vous ayez dans votre épicerie un coin aménagé avec de bonnes bouteilles achetées chez des cavistes et revendues derrière, là oui.

Ne visez pas des requêtes trop larges. Pourquoi? Car cela dévaloriserait la qualité de votre contenu et attirerait une mauvaise typologie de clients. C’est là aussi que la définition des Personas, c’est-à-dire vos clients types, est très importante, mais je reviendrai là-dessus dans un prochain article spécial sur ce sujet-là.

Autre erreur à éviter également et qui est très néfaste pour votre score SEO: la multiplication du mot clé principal dans le contenu. Cette pratique est bannie par Google ! Préférez un mot-clé principal et tournez votre texte avec des termes de recherche, ou champ lexical, autour de ce premier mot. Vous construirez alors un contenu beaucoup plus qualitatif.

Conclusion:

En tout cas si vous faites des erreurs (tout comme moi ça m’arrive d’en faire aussi) ce n’est pas dramatique ! On peut toujours ajuster sa frappe et revenir en arrière dans sa stratégie de contenu afin d’améliorer ses prochains textes. La rédaction de contenu finalement prend en compte pas mal de paramètres vous vous en rendez compte je suppose? Mais quand on aspire à faire les choses bien et à s’améliorer, Google nous félicite toujours et même sur des secteurs très concurrentiels!

Ceci dit le SEO n’est pas une mince affaire et seul le contenu rédactionnel ne suffit pas à être en tête des résultats ! Si le sujet vous intéresse je vous renvoie vers un article de blog d’une partenaire consultante en SEO, Esther Queyroi.

5 bonnes façons pour améliorer sa visibilité web

N’oubliez pas les mots d’ordre: qualité, pertinence, authenticité.

À très vite,

Julie.

You may also like...

2 Comments

  1. Article super intéressant ! Merci
    Dommage pour le « je les valident »

    1. Bonjour Melle Kosan, merci pour votre commentaire et merci de m’avoir signalée la faute :/ Même en se relisant plusieurs fois à force la fatigue mentale peut nous jouer des tours! C’est rectifié 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *