LNetwork, le nouveau réseau féminin international de LConnect

Jeudi 5 avril 2018, l’équipe de LConnect a inauguré LNetwork devant un public majoritairement féminin dans les bureaux de l’agence BNP PARIBAS Bordeaux Tourny.

LNetwork est le nouveau projet porté par Wanda Laurent, Audrey Guidez et toute une équipe derrière elles, avec la détermination de promouvoir les échanges professionnels entre femmes entrepreneures issues de différents coins du Monde.

Cet après-midi en arrivant à l’agence Bnp Paribas de Bordeaux Tourny, je ne m’attendais pas à en ressortir avec autant d’inspiration et de motivation ! Non mon banquier ne m’a pas (pour le moment) permis d’accéder à un prêt immobilier 🙂
Pourtant, j’ai trouvé bien mieux … LNetwork !
Si je vous dis: femmes / confiance / persévérance / entrepreneuriat / international, ça vous parle ?
Eh bien moi, oui !

Il fallait être parmi nous ce jeudi 5 avril à cet endroit, et avec une belle ouverture d’esprit tournée vers ces thèmes là bien entendu 😉

J’ai entendu des paroles et vu des images absolument incroyables ! Un partage d’expériences et de vies qui en 1h m’ont vraiment redonné le moral et m’ont donné encore plus envie de croire en l’engagement des femmes dans le cercle fermé masculin de l’entrepreneuriat.

LConnect, c’est quoi pour commencer ?

LConnect c’est un réseau professionnel féminin qui se définit autour d’un centre de gravité: l’Échange. Ce réseau donc majoritairement constitué de femmes entrepreneures, mais pas que les hommes aussi sont acceptés (oui,oui), vise à libérer les femmes de leurs barrières sociétales en les aidant à se développer et à faire connaître leur projet entrepreneurial à travers une communauté bienveillante, solidaire et ultra-motivée.

lconnect-site-bordeaux

Partage de savoirs, d’expériences, conseils, recommandations etc … tout ce qui peut faire avancer le ou les projets de chaque femme est bienvenu chez LConnect.

Ce réseau bordelais est mené de front par Wanda Laurent et Audrey Guidez, qui ne sont plus à présenter dans l’écosystème féminin bordelais. Si vous souhaitez plus d’informations sur LConnect vous pouvez consulter leur site Web, leur page Facebook ou directement les rencontrer lors d’une réunion de présentation.

LNetwork symbolise cet échange mais à échelle internationale en favorisant le partage de compétences de toutes ces femmes entrepreneures ou avec un projet certain de créer leur entreprise. Comme un peu sous la forme d’un échange Érasmus, LNetwork permettrait en quelque sorte aux femmes de s’héberger mutuellement dans leur entreprise afin de s’enrichir l’une de l’autre de leur expérience, leur façon de travailler, leur modèle économique etc etc …Le but étant peut-être de trouver une opportunité de travailler ensemble par la suite si une connexion s’établit entre elles.

Lnetwork-wandalaurent-Bordeaux

Nora Poggi, « She Started It »

Pour le lancement de LNetwork, le réseau LConnect a invité la journaliste Nora Poggi qui a projeté son film, son bébé « She started it » et quelle projection !

Ambiance Silicon Valley, leadership américain, entrepreneurship, american dream, iOT, AI, starts-up et j’en passe … mais surtout la détermination de ces jeunes femmes, encore étudiante pour l’une d’entre elles, à se créer elle-mêmes, décider de leur devenir et entreprendre leur vie et avec la ferme intention d’y arriver.

Never give up, NE-VER Give Up!

Comme un cri de guerre, un mantra, une façon de ne jamais oublier ce pour quoi elles en sont là, ces jeunes femmes d’une vingtaine d’années seulement nous racontent à travers le reportage de Nora pourquoi elles tendent tellement à créer leur entreprise, et mettent tant de coeur à l’ouvrage pour la développer, séduire les jurys de concours de starts-up, démarcher des investisseurs etc etc …
Et même si ça ne marche pas, même si elles ont essayé « le plan A, le plan B et le plan C il existe toutes les autres lettres de l’Alphabet » ! Disait Thuy Thanh Truong, la fondatrice de Greengar et porteuse du projet Whiteboard (lors de l’interview).
Stacey, Thuy, Sheena et bien d’autres, ben elles ont ça dans le sang ! Elles ne sont pas forcément toutes issues de milieux aisés, avec des parents entrepreneurs ou financiers, mais elles ont ça en elles. Cela ne s’explique pas.

Aux États-Unis, les capitaux sont plus importants, il y a davantage d’investisseurs donc on a pas l’obstacle de comment trouver de l’argent et qui convaincre. Elles savent que si elles ont une idée, un projet qui tient la route, ça se fera elles réussiront à convaincre et à développer leur solution même en étant jeunes et / ou encore dans les études.

Tout peut aller très vite aux USA, c’est une autre mentalité, un autre monde. Il faut simplement avoir le goût du challenge, ne pas compter ses heures de travail, être sérieux et rigoureux. Le revers de la médaille et on l’a vu avec Thuy dans le film, c’est que quand son projet Whiteboard n’a pu aboutir, elle a du rentrer chez elle à Taiwan faute d’argent et donc aucune garantie d’être en sécurité sur le sol américain.

Mais Thuy est bien plus forte que ça, et elle a su rebondir rapidement en mobilisant son équipe, ses amis à Taiwan dans un autre projet qui a eu beaucoup plus de succès et aujourd’hui elle s’investit à fond dans pas mal d’autres business porteurs.

Stacey et Sheena elles non plus n’ont pas claqué des doigts par magie, ça n’existe pas d’ailleurs (à part dans Fantasia) ! Mais elles n’ont jamais abandonné, jamais. Aujourd’hui elles font partie de cet écosystème entrepreneurial américain et développent chacune leur projet. Stacey quant à elle a remporté 100K $ pour créer sa start-up

Lemon curve, la start-up française e-commerce spécialisée dans le retail lingerie

Agathe Molinar est une jeune femme française elle aussi rapidement gagnée par l’envie d’entreprendre depuis son enfance. Nous aussi en France nous avons des pépites ! Les jeunes femmes françaises commencent aussi à s’intéresser de plus en plus au monde de l’entrepreneuriat et c’est de bonne augure pour les années à venir 🙂
Dans ce petit aparté « frenchie » Nora interview Agathe qui lui explique à son tour sa passion, sa persévérance mais aussi les difficultés qu’elle rencontrent au quotidien, les moments positifs et forts qui font grandir la vie d’une jeune entrepreneure.

Nora Poggi est jeune elle aussi, américaine d’adoption et s’est immergée dans ce monde de l’entreprise avec la production de son reportage qui lui a permis de voir du pays. Elle a rencontré ces jeunes femmes lors de conférences, de présentations, de meet-ups et a gagné leur confiance. Merci Nora pour ton travail, la trace que ton reportage laissera dans le temps pour elles mais aussi pour nous.

NoraPoggi-Lnetwork

Si le film de Nora vous intéresse vous pouvez la suivre sur les réseaux sociaux pour être tenus au courant de la mise en ligne du reportage. Pour l’instant il est projeté seulement dans des écoles, lycées, universités. Je vous invite fortement à regarder les vidéos qu’elle poste régulièrement sur sa page Facebook – She started it– vous y verrez notamment Stacey et Sheena Allen.

Merci à tous,

Julie

4 réponses sur “LNetwork, le nouveau réseau féminin international de LConnect”

  1. Cet article m’a impressionné. J’ai éprouvé un réel plaisir à le lire. Cet article démontre à quel point les femmes sont doué de grandes capacités . De plus il est très intéressant et très riche. Un grand merci Julie et bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *