collectifs-de-freelances-blog-commundeclic
Entrepreneuriat à Bordeaux

Collectifs de freelances à Bordeaux : 3 structures différentes pour répondre à l’évolution du marché du travail

Collectifs de free-lances, mais qu’est-ce que cela veut dire ?

Le mode de travail free-lance séduit de plus en plus de personnes souhaitant travailler avec passion, flexibilité, créativité sur des projets qui les font vibrer au quotidien. Seulement voilà quand on est freelance on se retrouve au départ bien seul ! C’est une situation à laquelle beaucoup de free-lances sont confrontés et qui peut poser problème pour certains qui gèrent très mal la solitude et le manque de contact avec l’extérieur.

Pour répondre à cette demande croissante de travailleurs free-lances désireux de collaborer avec d’autres en mutualisant leurs talents ET pour apporter aux entreprises une solution 360 avec toutes les expertises dont elles ont besoin, différents collectifs de freelances se sont lancés à Bordeaux pour répondre donc à l’offre et à la demande.

À Bordeaux, ils sont 3 collectifs de freelances à être aujourd’hui bien en place dans ce nouveau modèle de travail collaboratif. Je vous les présente, c’est parti !

Digital Village: les précurseurs des collectifs de freelances

Collectifs de free-lances : Digital Village

Fondation :

Digital Village a été fondé en 2015 par Bertrand Moine et Romain Arnol à Paris, puis en 2016 Shirley Jagle rejoint l’aventure pour l’ouverture du village à Bordeaux. Le collectif bordelais a donc 4 ans maintenant ! D’autres Digital Village sont sortis de terre dans la foulée, et une nouvelle agence parisienne est en création. Le bureau bordelais situé rue Judaïque fait plus de 300m2 aujourd’hui et peut accueillir 22 free-lances qui travaillent dans l’espace de coworking.

Concept :

Justement le concept est semblable à une agence digitale de free-lances qui travaillent dans le même espace afin de mettre en commun leurs compétences sur un même et unique projet client.
D’abord ce sont les clients qui contactent Digital Village, ensuite la Maire du Village choisit le chef de projet en fonction du besoin, qui sélectionne son équipe de free-lances. Le budget de la prestation globale est ensuite défini par tous les membres de l’équipe.
De ce fait une seule facture est établie, le dirigeant de l’entreprise ou le responsable du projet en interne, ne contacte qu’une seule et même personne durant toute la durée de l’avancement du projet. Les projets clients portés par Digital Village sont couverts par une assurance professionnelle.

Les références de Digital Village :

Depuis sa création, Digital Village compte 117 free-lances sur les 6 villes où il s’est implanté (Paris, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Strasbourg et Roissy-en-Brie) ainsi que 326 clients accompagnés, et pas des moindres ! Parmi eux : Louboutin, Ikea, Décathlon, Vinci Construction, Air Corsica, Doctolib, Easyjet, Allianz, Kenzo, Janssen ou encore le festival We Love Green.

Leurs ambitions :

Ouverture prochaine sur Paris d’un deuxième lieu cette fois-ci de 1400m2, mais également un projet d’ouverture de lieu à Rennes, Barcelone et Milan. Pour pouvoir continuer à répondre à la demande des entreprises en France et à l’étranger, des recrutements de nouveaux free-lances sont prévus de manière régulière.

Transmission au sein de Digital Village :

Consciente que les métiers du numérique évoluent sans cesse et que trouver un job devient une tâche délicate si on n’a pas de diplôme, Shirley a pour ambition de former les futurs travailleurs de demain après les avoir intégrés en stage au Village. Digital Village souhaite accompagner en particulier les personnes qui éprouvent des difficultés avec le numérique. Les personnes en reconversion professionnelle qui veulent repartir de zéro, les étudiants qui ont suivis des études et les abandonnent par la suite par manque de visibilité sur leur avenir professionnel, et même les dirigeants des entreprises que le collectif de freelances accompagne. Le but est de sortir de l’inclusion du numérique.

Cosme : le collectif qui vise la galaxie

Collectif Cosme

Le lancement du vaisseau

Fondé en 2018 par Pauline Trequesser, free-lance et co-administratrice par la même occasion du groupe Free-lances à Bordeaux sur Facebook qui compte 1651 membres, le collectif de free-lances Cosme est né d’une réflexion qui s’est imposée à Pauline telle une évidence.

Il n’a pas fallu longtemps à Pauline pour comprendre l’ampleur de cet autre mode de travail – le free-lancing – et des opportunités qu’il en résulte.
Une graphiste web qui recherche pour son client un vidéaste, un responsable de projet web à l’affut d’une compétence en SEA, ou un référenceur SEO qui souhaite collaborer avec un rédacteur web. Chacun en s’apportant des opportunités de missions, en se faisant de la recommandation ou du bouche-à-oreille appelez ça comme vous voudrez, crée du lien vers l’autre, avec l’autre, et petit à petit une relation de confiance se tisse.

Alors Pauline voit loin. Elle voit une entité forte et puissante : la création d’un collectif de free-lances compétent travaillant main dans la main et dans la bienveillance pour répondre aux besoins des entreprises de la région.

La base :

Pauline s’entoure alors de ses plus proches amis et partenaires, free-lances eux aussi, qui sont dans le milieu depuis quelques années et avec qui elle a des atomes crochus. Parce que c’est humain de penser d’abord à ceux qui nous suivent depuis longtemps et qui connaissent nos qualités humaines et professionnelles, plus que les expériences. Ils sont 3 et forment la base de lancement du collectif Cosme.

Les domaines d’expertise du collectif :

Communication, web et événementiel sont les domaines d’expertise du collectif Cosme : développeur, web-designer, graphiste, social media manager, event planner, photographe, etc. Autant d’hommes et de femmes qui gravitent autour de Pauline, de son projet collaboratif et totalement indépendant. Cosme, ne se définit pas comme une agence web. Les free-lances sont vraiment libres de travailler comme ils le souhaitent, d’où ils veulent, selon leur rythme. Si les projets sur lesquels chacun travaille peuvent permettre aux autres membres du collectif d’apporter leur savoir-faire, ce n’est que mieux pour aider à faire grandir Cosme !

Collectif, pour ne faire qu’un :

L’atout du collectif, c’est justement le fait d’être un collectif et de ne faire qu’un avec un ensemble de talents. Plus de simplicité pour le client dans les procédures : un projet = un seul devis, une équipe formée sur-mesure suivant les besoins, un interlocuteur unique.

Les différents projets :

Depuis sa création, Cosme compte déjà une dizaine de projets accompagnés dans des secteurs comme : assurance, banque, immobilier, pépinière d’entreprises, événementiel, restauration, espaces de coworking, concept-store. Aujourd’hui le collectif compte bien se développer à Bordeaux mais également dans d’autres villes de France.

L’Arche : l’agence de free-lances

L'Arche - collectif de free-lances

Les débuts :

Jean-Baptiste Vegi directeur artistique free-lance depuis de nombreuses années et Soana sa soeur, diplômée d’un Master en création et gestion d’entreprise ont décidé de travailler ensemble afin de développer la micro-entreprise de Jean-Baptiste. Soana a contribué largement à la réussite du projet de son frère en lui apportant ses compétences côté développement. Le chiffre d’affaires de sa micro-entreprise a doublé en un an et grâce à Soana il a réussi à gagner 40% de son temps pour se concentrer sur son coeur de métier.

Forts de ce constat positif, une idée commune a fait son chemin et ils ont eu comme pour projet, l’Arche, afin de permettre à d’autres free-lances comme eux de s’associer pour s’apporter mutuellement leurs compétences et développer leur activité.

Soana et Jean-Baptiste fondent l’Arche en mars 2018. L’Arche est une agence réunissant une dizaine de free-lances fixes appelés les « archers » au sein d’un même local aux Chartrons. En 22 jours ils font les travaux avec toute une bande de potes solidaires à leur projet puis les premiers free-lances et clients arrivent naturellement à eux. La demande est forte des deux côtés !

Pourquoi avoir décidé de monter une agence locale ? En fait Soana et Jean-Baptiste ne voyaient pas un autre modèle que celui-ci pour assurer une certaine fiabilité à leurs clients. Finalement ce sont leurs clients eux-mêmes qui le disent, ils se sentent plus en sécurité avec une agence structurée qu’avec un free-lance seul dans la nature. Surtout qu’ils ne savent pas où chercher et comment s’y prendre pour recruter des free-lances et c’est en ça que l’Arche vient les accompagner !

Les métiers :

Les free-lances de l’agence sont experts en communication et marketing (création de sites web, graphistes web et print, e-commerce, stratégie marketing digital, data analytics, community management, production vidéo, etc). Au-delà de l’équipe interne, l’Arche c’est aussi une communauté Facebook comptabilisant près de 900 membres pouvant interagir ensemble, s’entraider et pourquoi pas s’apporter des opportunités. Ce groupe constitue un vivier de talents pour venir soutenir l’équipe de l’agence si besoin.

Le fonctionnement de l’Arche du recrutement à la production :

Pour un projet client, Jean-Baptiste recrute les free-lances en entretien pour voir si le profil correspond aux attentes du client en termes de compétences techniques et Soana les reçoit également en entretien pour cerner leurs valeurs humaines et voir si le ou la free-lance peut correspondre à l’identité de l’Arche et être intégré.e à l’équipe. Les qualités humaines et professionnelles sont essentielles pour pouvoir travailler avec l’Arche.

Une fois toutes les conditions réunies, une équipe est formée sur-mesure par un chef de projet expert (par exemple un développeur web devient chef de projet dev), le travail débute en mode projet et se poursuit de manière agile. Il n’y a pas de hiérarchie à l’Arche ! À tout moment un chef de projet peut switcher avec une autre membre de l’équipe. Il n’y a pas de règle tout faite seulement une base de travail structurée et des outils définis pour la gestion du projet.
Le chef de projet gère le rétro-planning, la communication entre chaque free-lance, les avancements pour chaque étape du projet, le temps de travail alloué à chacune d’elles, et les délais de livraison auprès du client.

Les projets accompagnés par l’Arche :

Voici quelques noms d’entreprise ou de marques qui ont fait appel à l’Arche et son équipe de free-lances : Petit Martin, Hitachi, Impuls, Destination, Citron Pressé, Naval Group, Sorbet d’Amour, St Johns.

L’évolution de l’Arche :

Beaucoup de projets sont en cours de concertation à l’Arche et autour de l’Arche ! Tout d’abord dans les prochains mois une deuxième agence ouvrira ses portes à Bordeaux et les travaux ont déjà commencé 🙂 Si vous voulez en savoir plus, il faudra suivre les infos sur leur page Facebook ! Une community manager a fait son entrée en début d’année et son rôle sera de développer la communication de l’agence sur les réseaux sociaux, donc toutes les infos à connaître seront partagées en temps voulu 😉

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces 3 collectifs de freelances, je vous mets ici les liens vers leur site Web et leur page Facebook.

Digital Village > https://digital-village.com/ | Facebook Digital Village

Cosme > https://collectif-cosme.com/ | Page Facebook Collectif Cosme

L’Arche > https://larche.team/ | Page Facebook l’Arche

N’hésitez pas à contacter ces 3 collectifs de freelances bordelais que vous soyez free-lance ou dirigeant d’une entreprise afin de connaître davantage leur fonctionnement et savoir de quelle manière ils peuvent répondre à votre besoin.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.