Mon parcours professionnel

commundeclic

parcours

Case départ =>

Me voici au collège j’ai 15 ans et passionnée de photo je décide de poursuivre des études de photographie. J’ai passé un CAP Photographe sur deux ans au Lycée Professionnel Molière à Orthez dans les Pyrénées-Atlantiques.

Moi j’ai appris la photographie à « l’ancienne » de la prise de vue en studio avec la chambre photographique au développement argentique en laboratoire noir et blanc et couleur, et oui tout ça pour certains c’est la grande inconnue, on est loin d’Instagram 🙂

Temps de pose, ouverture d’obturateur, révélateur, fixateur, châssis, bobines et j’en passe … l’authentique photographie m’a été apprise pendant ces deux années hyper techniques.

J’ai poursuivi la photo pendant deux années supplémentaires cette fois-ci à l’autre bout des montagnes pyrénéennes, en Bretagne ! Entre Rennes pour les cours et Quimper pour l’alternance, j’ai continué la prise de vue argentique en studio et le développement en chambre noire mais j’ai enfin connu la photographie numérique en studio et la retouche sur Photoshop, une belle avancée dans le monde de la photo. En juillet 2007 me voilà diplômée d’un Baccalauréat Professionnel Photographie !

parcours

Réalité du terrain =>

Après ces quatre belles années d’apprentissage, j’ai décidé de rentrer dans le monde du travail avec la ferme intention de trouver un emploi en tant que photographe ou au moins assistante de photographe. Après quelques saisons touristiques en tant que photographe-filmeuse sur la côte landaise et dans les Alpes, je me rends compte que les gens sont moins attirés par le travail du photographe, qu’un boitier numérique est à la portée de la plupart des portes-monnaie, que le métier a évolué, que les magasins photo commencent à fermer les uns après les autres, que beaucoup de photographes deviennent indépendants et nomades et surtout je ne me vois pas « monter » sur Paris pour y vivre malgré les conseils extérieurs (oui je suis têtue).

parcours

La prise de conscience =>

La photographie devient à ce moment là un rêve et non pas une réalité, je garde le meilleur pas de regrets et je décide de passer à autre chose ! Oui mais quoi … Pas évident de repartir à zéro, de retrouver une motivation pour un autre métier, tout cela va me prendre du temps.

Expérience comme une autre, je quitte la Bretagne et je pars m’installer pendant deux ans à Marseille en 2009, histoire de trouver du soleil au moins pour le moral ça fonctionne !

Je travaille comme je peux, fast-food, gardes d’enfants, vendeuse, caissière avec des périodes plus ou moins creuses.

C’est sûr je ne veux pas rester dans cette situation, il faut que je me pose et que je réfléchisse concrètement à une reconversion professionnelle.

Je fais un bilan de compétences, résultat: je tombe à la réception d’un hôtel ! Ok rien à voir mais quand même je vois que j’aime le contact client, le relationnel et la communication.

À ce moment de ma vie, je tourne en rond, je suis loin de ma famille, les Landes me manque et fin 2011 je repars m’installer dans ma région natale. Toujours dans ma réflexion de reconversion je cherche encore, je me renseigne sur les métiers porteurs, la communication ça me plaît bien, il y a la photographie qui pourra toujours me servir, mais c’est un secteur bouché !

parcours

Nouveau départ =>

Début 2012 j’intègre l’INSUP pendant six mois, une formation professionnelle avec périodes de stage en entreprise pour m’aider à tester plusieurs métiers et à me positionner sur une formation par la suite. Je découvre la communication graphique avec l’agence Caractères à Saint-Paul-Lès-Dax, initiation aux outils Adobe (Photoshop, Illustrator, InDesign) pour la création de magazines, de brochures, de sites Internet, moi c’est le travail sur les sites Internet qui m’attire davantage.

Ensuite je découvre le métier de la communication au niveau relations presse, qualification de fichiers contacts, envois de communiqués par mail, recherche de nouvelles collaborations etc … au sein de la Communauté de Communes des Landes (MACS).

Dernier stage concluant en juin 2012, découverte de la communication digitale sur les réseaux sociaux, blogging, contenus de site Internet, référencement SEO et rédaction de communiqués de presse pour le Web avec relation journalistes / bloggueurs pour le premier événement de l’association Cinenfance à Capbreton. Aujourd’hui le Festival du film d’animation pour les jeunes existe depuis cinq ans et je suis fière de pouvoir dire que j’ai pu participé aux prémices de ce Festival local !

parcours

La révélation =>

C’est bon tout devient plus clair grâce à ce dernier stage, je veux travailler dans la communication digitale !

Bye Bye les Landes, Hello Bordeaux ! En octobre 2012, j’atterris à Bordeaux avec ma (grosse) valise, un nouvel appart et un service civique de dix mois à la clé ! Je suis Web-Reporter à la Ligue de l’Enseignement Fédération de la Gironde. Là je découvre la communication digitale à travers les réseaux sociaux, la rédaction web sur Joomla  dans un premier temps et WordPress par la suite, et je constate avec joie que mon travail paye puisque les destinataires sont attentifs, curieux et connectés ! Cela vient confirmer un peu plus mon futur projet pro.

Après la validation de mon projet professionnel par la Ligue de l’Enseignement et la Mission Locale, je m’inscris au Bachelor Web-Business de l’ESCEN – École Supérieure de Commerce et d’Économie Numérique. En septembre 2013 j’intègre la première année en commençant sur les chapeaux de roue en débutant un stage dans une agence de communication Web, Incomm à Artigues-Près-Bordeaux. Je suis référenceur SEO / Community Manager / Rédactrice Web ! Pendant deux mois je pars à Dublin dans le cadre de ma formation pour apprendre l’anglais, découvrir le Social Media Management et la culture irlandaise.

Chouette expérience dans un pays anglophone, j’ai pu perfectionner mon anglais ça c’est le bon point !

De retour en France de janvier à mars 2014 je continue mon stage alterné (cours / entreprise).

parcours

Erreur de parcours =>

Pas de chance, je ne m’y retrouve pas dans cette école de commerce ! Ce type de formation ne me correspond pas je décide de stopper les frais.

parcours

Ne jamais baisser les bras =>

Difficile de passer outre cet échec, mais je savais que je prenais la bonne décision !

En attendant de trouver une formation professionnelle adaptée à mon profil et mes attentes, je trouve quelques jobs alimentaires.

En 2015, je commence la formation Chef de Projet WebMarketing à E-Cod, École de la CCI de Bordeaux, c’est une formation professionnelle qui dure neuf mois dont quatre en stage.

Grâce aux intervenants professionnels, j’apprends largement les métiers du Web. Les langages de programmation HTML / CSS; PHP, JS, WordPress, le community management, la rédaction web, le web-design, le marketing, le référencement, la gestion de projet en méthodes agiles, l’audit de sites.

De mars à avril 2016 je suis assistante webmarketing pour Avenue Nautique, je conçois des fiches produits dans Prestashop, je rédige des articles sur WordPress et je communique sur les réseaux sociaux.

De mai à juin, je suis chargée de communication digitale pour Nomakit, un projet de marketplace alimentaire destinée aux expatriés camerounais qui souhaitent commander des produits en ligne pour leurs familles restées au pays. Je reprends la stratégie de communication du blog en donnant un coup de pep’s à la présentation et la conception du blog, je gère la communauté sur la page Facebook, sur Twitter, je manage une équipe de collaborateurs qui fournit du contenu pour les articles et je prospecte en faisant de la veille afin de mettre en lumière Nomakit.

À l’heure actuelle, il m’arrive de temps en temps d’écrire quelques articles sur le blog de Nomakit.

parcours

La recherche d’emploi =>

En juin 2016 ma formation se termine et après l’été je me mets en recherche active d’un emploi sur Bordeaux. Je me positionne sur un poste de community manager / rédactrice web et aussi chargée de webmarketing pour viser plus large.  Le réseau étant très important à Bordeaux, je participe à de nombreux événements digitaux / start-up et je suis accompagnée par des professionnels du recrutement.

Aujourd'hui =>

Je continue à envoyer des candidatures dès que je vois une offre ou une autre opportunité, en parallèle je me suis inscrite à l’association Passerelles et Compétences à Bordeaux pour proposer mes services en tant que bénévole.

Pour cet été je prévois de créer un statut micro-entrepreneur afin de proposer mes services en tant que community manager en freelance.

J’espère que ma présentation vous a plus et que quelque part vous vous reconnaitrez pour certains à travers mon parcours. Je suis ravie de le partager avec vous, de mettre en application mes compétences en rédaction web et de partager ma passion de la photo !

Julie